Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 16:35


 

 

 

Au jardin ... Abeille butinant une fleur de poirier ...

Le sort de l'humanité est lié à celui des pollinisateurs. Et ce sont surtout des insectes, dont les abeilles.

Explication ...

Sauf chez les fleurs auto-fertiles, les plantes ont besoin des insectes pour se reproduire. Elles les attirent, les font venir à elles. Lors du passage d'une abeille dans une fleur, les grains de pollen sont retenus grâce aux poils du corps de l'insecte ou stockés sur les pattes arrière. Le stock est destiné à la ruche et seul le pollen présent sur le corps de l'abeille sert à la pollinisation: il se dépose sur le pistil et la fleur est ainsi fécondée.

Pour obtenir des cerises, des pommes ou des poires dans les vergers et pour que les productions soient rentables, il faut réunir certaines conditions et d'abord disposer d'un nombre d'abeilles important juste au moment de la floraison : les abeilles sauvages, de moins en moins nombreuses, ne suffisent pas, et il faut recourir aux abeilles domestiques. On installe habituellement des ruches... Mais voilà que les ruches se vident... Les abeilles meurent...

Aurons-nous encore longtemps des pommes et des poires?

On assiste à l'effondrement des populations d'abeilles et cela nous oblige à réfléchir à nos actions.

Nos auxiliaires bénévoles (300 milliards de dollars: telle est l'estimation par l'économiste Stern du coût de leurs services), jamais en grève, sont bien mal récompensés. Voilà les apiculteurs obligés d'installer leurs ruches en ville, loin des pollutions liées à l'agriculture intensive. Bien que les pesticides ne soient pas seuls responsables, il serait difficile de nier leur rôle négatif.

Alors, apprenons à connaître ces amies pourvoyeuses de si bons fruits.

Ce sont des hyménoptères (ordre d'insectes aux ailes membraneuses).

Les abeilles de France comptent près de mille espèces différentes et l'espèce élevée, Apis mellifera, est une de ces espèces qui n'est pas la seule espèce sociale. Une abeille solitaire vit dans le sol, dans une galerie creusée par un autre insecte, ou dans une tige creuse...

Au Canada, ce sont plus de mille espèces différentes qui ont été répertoriées.

Savez-vous que vous pouvez offrir le gîte à des abeilles solitaires. En effet, comme vous proposez des nichoirs aux oiseaux, vous pouvez proposer des nichoirs aux abeilles, constitués par exemple d'une courte bûche de bois dur dans laquelle on fore horizontalement des trous bien lisses, sans la transpercer. Et cela, même en ville!

Hubert Reeves


 ***** PENSEZ AU QUOTIDIEN A VOTRE DÉFI POUR LA TERRE ***** L'écologie a besoin de vous toutes et tous. Il n'y a pas de petits gestes lorsque nous sommes 60 millions à les faire. MERCI POUR LA PLANETE :-) 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Eric B. - dans Objectif Terre
commenter cet article

commentaires